+33 1 75 44 68 90 contact@spinpart.fr

Le « Lean Startup » est un concept développé par Eric Riès en 2008 sur la base de son expérience auprès des entreprises de la Silicon Valley dans le domaine du high-tech. C’est une approche théorique de la création d’une entreprise ou du lancement d’une activité, produit ou service, qui s’inspire directement du Lean Management en y empruntant sa volonté de limiter les gaspillages et d’allouer les ressources disponibles pour faire le « mieux avec le moins ».

Le « Lean Startup » tire sa particularité de la forte itération avec les consommateurs potentiels. Selon Eric Riès : « Les Start-up qui réussissent sont celles qui parviennent à réaliser un nombre suffisant d’itérations avant d’avoir épuisé leurs ressources ».

 

Le saviez-vous ?

Rechercher la performance, maximiser l’exploitation de ses ressources, apprendre à utiliser son temps à bon escient, gérer au mieux sa production, ses coûts et ses délais, en deux mots être efficient et intelligent lors de la phase de lancement de son projet sont les objectifs auxquels s’attaque le « Lean Startup ».

Le « Running Lean » est une méthode inspirée des principes du « Lean Startup » développée par Ash Maurya. Tel un guide pratique, elle décrit pas à pas les actions et travaux pour lancer son activité.

Plus précisément, le « Lean Startup » ou la méthode « Running Lean » vont lier la réalisation du projet, du produit ou du service à l’avis et la consultation des clients cibles. Le principe essentiel de cette méthode consiste à solliciter régulièrement les clients sous forme d’itérations courtes et rapides permettant de faire évoluer son projet, son produit ou son service.

Et plus concrètement ?

Cette méthode se décompose en 3 phases :

  1. La description ou définition de notre projet initial (notre plan A)
  2. L’identification des parties les plus risquées de notre plan
  3. Le test grandeur nature de notre projet de manière systématique

Chacune de ces phases s’articulent autour d’outils et de pratiques simples, nécessitant un minimum d’efforts pour un maximum de retours sur investissement.

Parmi les outils de la méthode figure le Lean Canvas, qui décompose le modèle économique d’un projet en 9 sous parties distinctes et permet sur une feuille de papier d’appréhender tous les éléments majeurs du projet : problèmes auxquels vous désirez répondre, solutions fonctionnelles que vous voulez mettre en place, segments de clientèle ciblés, valeur ajoutée de votre solution ou projet…

La méthode priorise ensuite les différents types de risques auxquels le plan initial est confronté et apporte des conseils dans leur appréhension et résolution.

La dernière étape consiste à lancer le processus de test, d’expérimentation, d’itérations auprès de la clientèle cible qui fera pivoter le plan initial vers un plan qui fonctionne. La méthode « Running Lean » offre ainsi à toute personne qui a une idée les moyens, les outils et les conseils pour la réaliser (le produit, le projet ou l’idée résiduelle est souvent très différente de l’idée initiale).

 

L’exemple Dropbox

Oubliant souvent sa clé USB à son domicile, l’idée du co-fondateur et PDG de DropBox Drew Houston était de pouvoir avoir accès à l’ensemble des documents personnels que l’on désire ; sans avoir à les transporter « physiquement ».

Séduisante à l’origine, l’idée se retrouve rapidement confrontée à la complexité technique de sa mise en œuvre : intégrer une grande variété de plateformes informatiques et systèmes d’exploitation (windows, macintosh, iPhone, android…) ; nécessitant de lourds développements et un savoir-faire spécifique. Pour éviter de se lancer dans un travail titanesque, les fondateurs décident d’interagir au plus tôt avec leurs clients potentiels (les « early adopters ») et réalisent une vidéo qu’ils mettent en ligne auprès d’une communauté d’intérêt. Cette vidéo sera son MVP et comme Drew Houston l’avoue lui-même : « La vidéo a ramené des centaines de milliers de personnes sur le site. Notre liste d’attente version beta est passée de 5.000 personnes à 75.000 personnes littéralement du jour au lendemain. Ca nous a totalement bluffé. »

L’entreprise possédait ainsi sa base de béta testeurs et un puit sans fin de commentaires pour ajuster son produit / service. DropBox était dès lors sûr d’une chose : celle de développer une idée destinée à être un succès non parce que leur produit était meilleur ou mieux que ceux de la concurrence mais parce qu’il avait été développé avec et par les clients et consommateurs.

 

Quelques lectures…

  • Eric Riès,  Lean Startup. Adoptez l’innovation continue (Pearson, 2012)
  • Ash Maurya, La méthode Running Lean : comment transformer votre idée en succès (Diateino Eds, 2014)

 

 

Vincent GONDELAUD, SpinPart, Management Consulting, Energie, Utilities & Environnement