+33 1 75 44 68 90 contact@spinpart.fr

 Entretien avec le président d’Energisme, Thierry Chambon

La maîtrise des consommations d’énergie est aujourd’hui incontournable si nous voulons répondre aux enjeux environnementaux et sociétaux et accompagner la transition énergétique dans un contexte de demande croissante en énergie. Energisme, acteur français spécialiste de la gestion énergétique intelligente, annonce permettre de réduite les dépenses énergétiques allant jusqu’à 20% dans le bâtiment. SpinPart a rencontré son Président, Thierry Chambon, pour mieux comprendre son offre et comment l’entreprise envisage de jouer un rôle clé dans la gestion de la performance énergétique. 

SpinPart : Les métiers de pilotage de la performance énergétique existent en France depuis de nombreuses années. Quels sont les bouleversements technologiques, économiques ou sociétaux qui peuvent impacter ces métiers ?

Nous pouvons tous constater une prise de conscience croissante de la part des entreprises et de l’État sur la thématique de l’énergie. La transition énergétique s’accélère.  Les différents acteurs savent maintenant que l’énergie est plus gaspillée que seulement consommée. Les entreprises spécialisées dans l’énergie devraient maintenant intégrer dans leur approche de la performance énergétique des outils auparavant inaccessibles : capteurs, services hébergés sur le cloud, intelligence algorithmique…

Côté technologie, l’IoT, le Big Data, l’intelligence artificielle et la blockchain révolutionnent le paysage de la gestion de la performance énergétique :

• L’IoT, par son faible coût, va pouvoir générer une multitude d’informations sur les consommations d’énergie ainsi que sur l’ensemble des inducteurs de consommation et des facteurs d’influence.

• Le Big Data : les métadonnées qui sont remontées par les capteurs doivent être d’abord centralisées puis traitées pour être ensuite utilisables et requérables par l’utilisateur. Ceci implique préalablement pour les entreprises de disposer de l’architecture informatique suffisante pour opérer ces traitements sans friction.

• L’Intelligence Artificielle : l’intelligence humaine ne pourra analyser et valoriser qu’une partie limitée de ces données massives. L’utilisation d’algorithmes autonomes et les technologies de type Machine Learning, Deep Learning et Data Mining, permet de prédire des tendances de consommation en prenant en compte une myriade de paramètres et variables, d’évaluer plusieurs scénarios d’actions pour choisir le plus optimal et d’identifier les variables silencieuses ayant un impact sur les consommations d’énergie du bâtiment.

• La Blockchain : elle va permettre de rendre opposables les éléments de comptage. Dans le cadre de contrats comportant des engagements de performance, elle « certifiera » les éventuelles économies et automatisera la distribution des bonus et malus prévue par le contrat.  Dans le cadre de micro-réseaux, la Blockchain va jouer le rôle de tiers-certificateur en lieu et place du distributeur d’énergie (Enedis, GRDF, ELD, …). Les utilisateurs pourront donc interagir directement entre eux pour acheter et revendre l’énergie produite

SpinPart : Expliquez-nous en quoi consistent les activités d’Energisme sur ce marché ?

Nous sommes partis d’un constat très simple : les entreprises et les collectivités territoriales n’ont pas toujours accès à leurs données d’énergie. Lorsqu’elles y accèdent, elles n’ont pas les outils adaptés pour analyser et utiliser leurs données énergétiques.

La plateforme logicielle Energisme est au cœur de l’intelligence énergétique. À destination des acteurs publics, industriels et tertiaires, elle collecte les données d’énergie, les valorise et les fiabilise pour permettre aux gestionnaires d’énergie de maîtriser leur consommation et d’agir. Conçue autour de technologies innovantes de dernière génération, elle est modulaire, totalement scalable et personnalisable.  Nous mettons également à la disposition de nos clients des outils de modélisation prédictive ainsi qu’un vaste écosystème de partenaires.

SpinPart : Quels équipements / solutions sont nécessaires pour piloter la performance énergétique… ?

L’erreur commune est de croire que l’installation d’un automate est l’Alpha et l’Omega de la performance énergétique. Ce qui compte avant tout, c’est qu’en amont de toute collecte de données, un plan de comptage efficace soit mis en place, c’est-à-dire qu’il est nécessaire de prendre en compte les spécificités de chaque bâtiment et situation. Ce n’est qu’au terme de ce plan de comptage que seront implémentés les procédures et systèmes de mesures adéquats (sondes, compteurs, flux informatiques…).

SpinPart : Quels sont les bénéfices de vos solutions pour l’ensemble du système : industries, collectivités, acteurs du marché de l’énergie… ?

Pour l’énergie bâtimentaire (collectivités locales, tertiaires, …), notre plateforme logicielle Energisme permet de réduire jusqu’à 20% des dépenses énergétiques du client.

Pour l’industrie, les économies constatées sont de l’ordre de 5 à 7% mais c’est très variable selon la typologie de l’industrie. Il faut noter également que, dans ce secteur, le suivi énergétique peut être mis en place sur les process (production, assemblage, etc.).

De plus, grâce à notre plateforme logicielle, les acteurs du marché de l’énergie (bureaux d’études, prestataires, exploitants…) connaissent précisément les structures de consommation d’énergie de leurs clients. Cela leur permet ainsi d’améliorer leur offre et leurs conseils auprès de ces derniers.

 

SpinPart : Quel est votre positionnement sur le marché du Management de l’Énergie par rapport à d’autres acteurs comme eSight, C3IoT, … ?

Notre approche est tout à fait différente. Notre vision est celle de spécialistes de la donnée énergétique et pas simplement du traitement de données. Notre but est avant tout que les clients disposent de données fiables prenant en compte toute la complexité des différents types d’énergies afin de leur assurer des analyses efficaces et réelles. Les villes, les institutions, les industries investissent dans Energisme sur le long terme et nous devons leur fournir une plateforme efficace et capable de leur assurer toute l’évolutivité nécessaire aux nouveaux enjeux de leur croissance maîtrisée.

La plateforme logicielle Energisme est très évolutive grâce à sa conception sur un socle technologique puissant et innovant. Nous nous appuyons sur une base de données de type NoSQL gérée par le middleware Cassandra qui est à ce jour ce qui existe de plus puissant pour ce type de base. Nous avons également des partenaires technologiques, comme Microsoft, qui nous permettent une grande scalabilité.

Enfin, notre plateforme logicielle a été développée en mode agile pour s’adapter, dans le temps, aux nouvelles opportunités technologiques et aux évolutions du marché.

Pour toutes ces raisons, Energisme a été lauréate en 2017 du prix Bpifrance de l’innovation numérique.

Plus globalement, le métier de la performance énergétique est encore en train de chercher ses « bonnes pratiques » facilement réplicables d’une organisation à une autre ; les solutions informatiques répondant aux enjeux de ce métier sont encore à la limite du monde des progiciels, des « boites à outils » ou du développement spécifique. Nous avons privilégié une solution modulable, s’adaptant le plus facilement aux enjeux et spécificités de nos clients. Cela leur apporte beaucoup plus de flexibilité.

SpinPart : Le développement des micro-réseaux est-il une opportunité pour élargir vos activités de pilotage de la performance sur le B2C ou le B2B2C ?  

Le développement des micro-réseaux est très fort et est inéluctable. L’énergie sera, à la fois pour des raisons économiques et des raisons de performance, de plus en plus décentralisée.  Ces micro-réseaux nécessiteront des systèmes de gestion d’autant plus intelligents qu’ils devront être interopérables avec le réseau ENEDIS mais également entre eux ! Ce marché est donc très porteur mais pour le moment il reste dans un cadre B2B et dans une moindre mesure en B2B2C.

 

 

 

 

À propos de Thierry CHAMBON

Thierry CHAMBON est diplômé de l’Université de Paris 2 Assas et ancien élève de l’IAE de Paris1.  Il a occupé successivement des postes chez Simco, Eiffage Énergie puis Certinergy. C’est fin 2015 qu’il reprend les rênes d’Energisme.

À propos de ENERGISME :

Energisme est la plateforme logicielle au cœur de l’intelligence énergétique à destination des acteurs publics, tertiaires et industriels pour maîtriser leur consommation énergétique.

Conçue autour de technologies innovantes, elle permet de collecter et d’agréger tous types de données multi-fluides provenant de sources hétérogènes. Ces données sont ensuite fiabilisées et restituées via des tableaux de bords multi- niveaux et multi-rôles. Energisme met à la disposition de ses clients des outils de modélisation prédictive ainsi qu’un écosystème de partenaires pour anticiper et optimiser leurs consommations.

En 2015, la société a été reprise par 3 entrepreneurs aux parcours complémentaires, animés par une vision : développer une nouvelle génération de plateforme logicielle, modulaire, totalement scalable et personnalisable. Lauréate en 2017 du prix Bpifrance de l’innovation numérique, l’entreprise est en forte croissance et a multiplié ses effectifs par cinq en moins de deux ans.

Pour plus d’informations : http://energisme.com/fr/