+33 1 75 44 68 90 contact@spinpart.fr

👉 Retrouvez chaque semaine notre minute de décryptage sur la thématique « Les défis des banques face aux régulateurs »

Aujourd’hui, l’épisode #6 vous éclaire sur la réussite de la transformation grâce à la convergence :


 

Face à la croissance exponentielle du nombre de réglementations lors cette dernière décennie, les banques se sont souvent mises en conformité ou ont établi des plans de remédiation dans l’urgence.

La charge générée auprès des équipes peut donc devenir importante sur toutes les phases de la chaine de valeur : étude, déploiement, surveillance… La redondance des processus pour chaque mise en conformité, induite par des organisations complexes et un manque de communication ou de coordination centrale, peut alors alimenter une certaine lassitude auprès des équipes et réduire l’efficacité collective.

L’optimisation du processus global nécessite l’alignement des objectifs dans un but d’établir une vision commune, ainsi que la mutualisation des processus et des outils communs, indispensable pour simplifier la charge de travail.

Visions

  • Lors du déploiement d’une nouvelle régulation, les contraintes et interprétations peuvent différer pour chaque organisation
  • L’harmonisation des visions provenant des régulateurs, entre les instances internationales, européennes et nationales est un premier palier pour clarifier et faciliter les interprétations au niveau de l’industrie
  • En interne, la convergence avec des textes et des cartographie de familles de risques existantes contribue à terme à simplifier les compréhensions et contrôles

Objectifs

  • Alors que l’enjeu des banques consiste à maîtriser une vision globale des risques, les missions attribuées à chaque collaborateur induisent une approche des risques et des contrôles associés réduits à leur périmètre limité d’intervention
  • Privé d’un champs de vision élargi, les collaborateurs risquent alors de perdre leur sens de la responsabilité globale car ils raisonnent à leur échelle individuelle et non collective
  • La convergence vers des objectifs communs en terme de sensibilisation et de responsabilisation sont autant d’éléments pour renforcer l’efficacité

Processus

  • Sous une contrainte souvent forte de livrer les résultats dans des délais impartis, les équipes déploient les régulations indépendamment les unes les autres et dupliquent ainsi les processus, les rendant redondants
  • La multiplicité des contrôles qui en découlent réduit d’autant la visibilité globale et le sens des contrôles
  • La mutualisation des processus pour chaque nouveau déploiement devient alors plus efficace sur le long terme

Outils

  • La diversité des sources de données, des règles de gestion, et des outils rendent difficiles les analyses et les interprétations
  • Des données de qualité suffisamment centralisées et exploitées par des outils communs et ludiques, permettent de mutualiser les efforts, dans la gestion des alertes et de contrôles
  • La restitution dans les reportings réglementaires sera d’autant plus efficace si l’outil est capable d’identifier le risque et la chaine d’alimentation pour chaque régulation, et ceci dès le premier niveau de contrôle