+33 1 75 44 68 90 contact@spinpart.fr

Les nombreuses exigences que les régulateurs imposent aux banques ont pour but d’assurer la stabilité financière bancaire ainsi que la protection des clients et investisseurs. Dans un environnement très concurrentiel, comment les banques s’organisent-elles pour se mettre en conformité ? Quels sont les enjeux et les impacts sur des organisations déjà complexes ?
👉 Retrouvez chaque semaine notre minute de décryptage sur la thématique « Les défis des banques face aux régulateurs »

Aujourd’hui, l’épisode #3 vous propose un aperçu des enjeux des banques :


 

Dans un environnement concurrentiel où la mise en conformité et la gestion des risques sont coûteuses, comment s’organisent les banques pour répondre au mieux et rester compétitives ?

  • Risques : posséder une vision exhaustive, complète et agrégée des risques est un impératif pour que les banques puissent protéger correctement les clients et les investisseurs. Une bonne maîtrise des risques est un levier pour des prises de décisions pertinentes et stratégiques, à condition d’avoir une gouvernance appropriée et des processus adaptés
  • Convergence : les textes se heurtent dans leur interprétation à des divergences de vision et leur déploiement se confronte à la complexité des systèmes d’information et d’organisations internes. Faire converger les objectifs et les processus pour éviter de dupliquer les contrôles devient incontournable pour gérer efficacement les risques en limitant les coûts
  • Gouvernance : instaurer les comitologies de risques, ou encore clarifier les responsabilités et l’indépendance des fonctions exécutives et de surveillance, permettent d’assurer des contrôles objectifs (Directive « EBA-GL-2017-11 »). Alors que les exigences des régulateurs se multiplient et se précisent, les banques doivent se structurer et faire évoluer leurs processus en permanence, souvent dans l’urgence ou dans la remédiation, puis ensuite dans le temps
  • Concurrence : alors que les banques doivent composer avec de nouveaux acteurs et des produits plus standards et moins rentables, chaque nouvelle mise en conformité est perçue comme une contrainte sur les objectifs commerciaux ou lancement de nouveaux produits. En effet, la gestion des risques impose des limites à respecter et les nombreux contrôles viennent alourdir les charges des équipes
  •